Archives pour la catégorie Education

La théorie de l’attachement

ca%cc%82lin-mere

C’est lors d’un stage à La Ferme des Enfants, que j’ai pris conscience de l’enjeu de la théorie de l’attachement. C’est l’un des premiers éléments abordés par Sophie Rabhi-Bouquet. La bienveillance est au coeur de sa pédagogie. Selon elle, créer une relation bienveillante avec l’enfant commence par nourrir les besoins de ce dernier dès la naissance. Et le besoin d’attachement est pour lui primordial.

Plus tard, pendant le stage, Stéphanie, une stagiaire, nous en a appris davantage sur cette théorie lors d’ateliers d’échange de savoirs. Elle travaille dans le domaine de la protection à l’enfance et s’est formée auprès de Jeanne d’Arc Roy, une psychologue québécoise. Pour elle, la théorie de l’attachement est une grille de lecture des comportements des enfants et des parents, et l’aide quotidiennement lors des échanges avec les familles.

L’hypothèse est que la qualité du lien d’attachement influence le sentiment de sécurité affective de l’enfant, sa confiance en lui, sa capacité à explorer ainsi que ses relations sociales. C’est dire tout l’enjeu de l’attachement !

Dans cet article, je partage avec vous ce que j’ai appris sur ce sujet passionnant !

Continuer la lecture de La théorie de l’attachement 

La Pleine Conscience : une façon d’être à préserver, à construire, à développer

enfant océan pleine conscience

Méditer: un effet de mode ?
Cela fait un moment que j’entends parler de méditation dans les médias mais aussi autour de moi. Les scientifiques, médecins et thérapeutes s’y intéressent de près du fait de ses nombreux bienfaits. J’avais essayé en me disant que c’était une « bonne » pratique tout comme « manger 5 fruits et légumes par jour », faire du sport… Mais j’avais vite abandonné. C’était pour moi un moment de plus (de trop ?) à ruminer mes pensées.

Puis mon mode de vie a changé.

Continuer la lecture de La Pleine Conscience : une façon d’être à préserver, à construire, à développer 

Les besoins des enfants de 3 à 6 ans : à l’école de s’adapter !

mains enfant adulte

Les besoins ne sont pas à prendre à la légère: ils sont fondamentaux. Leur satisfaction garantit un développement harmonieux de la personne.
Les enfants de 3 à 6 ans ont des besoins spécifiques liés au développement de leur corps, de leur pensée, du langage, de la socialisation et de leur rapport au temps et à l’espace. Le respect de leurs besoins conditionne leur disponibilité pour apprendre mais aussi, et surtout, leur santé et leur épanouissement.

A l’école, il est de la responsabilité des adultes de répondre aux besoins des enfants.
Quels sont ces besoins et comment les prendre en compte pour faire des choix éducatifs et pédagogiques adaptés ?

Après avoir lu cet article, vous pouvez également consulter l’article « Comment les élèves apprennent-ils ? » et télécharger le mémo de l’article: les critères d’une situation qui rend l’élève acteur de ses apprentissages.
Téléchargez cette ressource en cliquant ici (PDF imprimable)

Continuer la lecture de Les besoins des enfants de 3 à 6 ans : à l’école de s’adapter ! 

Accueillir les émotions des enfants : condition pour un développement harmonieux

Colère

« Au fil du cycle, l’enseignant développe la capacité des enfants à identifier, exprimer verbalement leurs émotions et leurs sentiments. » Voilà ce qu’on peut lire dans le programme de l’école maternelle (2015).
Cela ne se résume pas à enseigner le lexique des émotions. Ce n’est pas qu’une leçon de vocabulaire.

C’est d’abord une posture de l’enseignant : bienveillante, accueillante, de chaque instant.
Les émotions sont biologiques, elles jouent un rôle dans notre vie physique et psychique. A quoi servent-elles ? Pourquoi les laisser s’exprimer ? Comment réagir face à ses propres émotions et celles des élèves ? Il est important d’être au clair avec ces questions pour accompagner les jeunes enfants dans la découverte de leurs propres émotions.

Aujourd’hui, il est reconnu que l’intelligence est multiple et qu’une de ses composantes est émotionnelle. L’intelligence émotionnelle regroupe un ensemble de capacités, intra et interpersonnelles, à encourager dès la maternelle pour permettre aux enfants de grandir en harmonie avec eux-mêmes et les autres.

L’enjeu est de taille !

Continuer la lecture de Accueillir les émotions des enfants : condition pour un développement harmonieux 

Communication Non Violente : coopérer et résoudre des conflits (3)

poigneemain

Bien souvent, c’est en situation de conflit que l’on cherche à s’informer et à se former sur des solutions possibles. C’est pourquoi certaines personnes se tournent vers la Communication Non Violente (CNV) dans ces moments-là.

Lors du stage auquel j’ai participé, nous étions nombreuses à être des enseignantes. Que ce soit entre enseignants, avec les élèves, les parents, les intervenants ou encore l’inspection, la communication est au cœur de notre métier.

Mais la CNV n’est pas une solution magique !
C’est un langage qui s’apprend et qui prend du temps à intégrer.
C’est une façon d’accueillir les messages des autres, d’écouter et de s’écouter, de coopérer en toute en situation.
C’est un art de vivre au quotidien, une manière de penser, de s’exprimer et d’entrer en relation.

La CNV offre un processus en plusieurs étapes, une marche à suivre pour communiquer avec bienveillance. Vous pouvez télécharger la synthèse de cet article sous format PDF.
Téléchargez cette ressource en cliquant ici (PDF imprimable)

Continuer la lecture de Communication Non Violente : coopérer et résoudre des conflits (3) 

Communication Non Violente : l’empathie ou l’art d’écouter (2)

écoute enseignante élève

J’ai eu le bonheur de participer à un stage de six jours en Communication Non Violente !
Six jours, c’est peu pour vraiment intégrer cet art de vivre. Cela permet néanmoins de vivre le processus en y jouant différents rôles, et ainsi d’en mesurer tous les enjeux.

Dans un premier temps, j’y ai appris comment clarifier ce qui se passe en moi.
C’est un processus dont je me sers quand je vis une émotion intense (angoisse, colère) que je veux mieux comprendre. Je prends un temps pour moi, pour y voir plus clair et pouvoir ensuite, si nécessaire, m’exprimer avec plus de sérénité. Je relate ce processus dans le premier article de cette série. Vous pouvez télécharger le guide qui l’accompagne.
Téléchargez cette ressource en cliquant ici (PDF imprimable)

Dans un second temps, j’ai expérimenté le fait de donner et de recevoir de l’empathie.
Cela m’a ouvert des horizons !
La posture d’écoute empathique est très différente de ce que j’ai l’habitude de faire lorsqu’un proche, une amie, un élève ne va pas bien. Il en est peut-être de même pour vous. Lorsqu’un adulte s’énerve, lorsqu’un enfant pleure, on veut tout de suite le consoler, le calmer, lui apporter des solutions, lui faire changer d’état. On agit en pensant bien faire, de notre point de vue, et non en fonction de ce que l’autre a vraiment besoin.
Or, il existe une autre posture de réelle écoute qui peut s’avérer plus apaisante et plus constructive. C’est le sujet de cet article.

Continuer la lecture de Communication Non Violente : l’empathie ou l’art d’écouter (2) 

Communication Non Violente: être au clair et en paix avec soi-même (1)

meditation

Lorsque je me suis inscrite à un stage de Communication Non Violente (CNV), j’avais l’intention d’apprendre une nouvelle technique pour perfectionner ma pratique d’enseignante. Comme pour ajouter une corde à mon arc.

J’étais à ce moment-là bien loin du compte. La CNV n’est pas un outil mais plutôt un art de vivre avec soi-même et avec les autres. L’apprendre, la pratiquer, l’adopter, c’est chercher à créer une relation de qualité pour nourrir les besoins de chacun. C’est développer des relations authentiques, harmonieuses et sereines.

Ce stage était découpé en trois modules de deux jours. Le premier module portait sur l’auto-empathie, non sans raison. Avant de chercher à donner de l’empathie, avant de faire une demande, avant de vouloir communiquer avec bienveillance, la première étape est d’apprendre à s’écouter et à prendre ses responsabilités.

Voici un petit guide pour vous offrir de l’auto-empathie. Il reprend les 4 étapes développées ci-dessous.
Téléchargez cette ressource en cliquant ici (PDF imprimable)

Continuer la lecture de Communication Non Violente: être au clair et en paix avec soi-même (1)